La logistique Amazon : ont-ils révolutionné le Supply Chain Management ?

14 avril 2022

Créée à Washington en 1994, Amazon fait partie de ces entreprises pionnières du web qui ont su insuffler une nouvelle manière d’aborder la chaîne d’approvisionnement. L’entreprise américaine est même devenue une référence malgré les nombreuses critiques dont elle fait l’objet. 

Avec un peu plus de 110 millions de membres Prime à travers le monde pouvant profiter d’une livraison en un ou deux jours, la firme connue à ses débuts comme la plus grande librairie de la planète doit faire face à des problématiques logistiques qui lui sont propres.  Dans ce contexte, elle doit constamment réinventer sa Supply Chain pour répondre à une croissance fulgurante. On ne compte pas moins de 500 entrepôts Amazon aux Etats-Unis mais aussi en Europe ou en Asie.  Un casse-tête logistique qui a donné lieu à des évolutions sans précédent dans les pratiques de gestion des stocks ou de livraison express. 

L’entreprise Amazon en quelques mots

Amazon a été créée par Jeff Bezos au début des années 90, avec l’objectif d’en faire une librairie 100 % en ligne. L’entreprise arrive à faire rentrer plus de 200 000 références, un record qui en fera le catalogue le plus large jamais constitué à cette époque.  Amazon connaît une progression lente, avec une croissance qui aura du mal à décoller dans les premières années.  L’objectif visé par Jeff Bezos et son équipe est la réduction du temps de livraison ainsi que du coût de celle-ci. Précurseur, l’entreprise travaille dès 2011 sur la possibilité d’effectuer des livraisons par drone. Un projet fantasque pour bon nombre d’observateurs mais qui pourrait bien s’avérer favorable au vu des tendances annoncées dans le secteur de la logistique. 

Depuis 2016, Amazon est scrutée de très près tant sa capacité à innover semble sans limites. Malgré les polémiques qui ont entaché ce géant d’internet, le nombre d’ouverture de centres de distribution ne cesse de progresser et ce, notamment en France, avec plus d’une vingtaine de sites répertoriés. 

Logistique Amazon : les chiffres qui illustrent la puissance d’un phénomène du web

En 2019, Amazon est devenue la marque la plus puissante au monde, détrônant largement Google ou encore Microsoft. Le nombre de visites mensuelles aux Etats-Unis est de 2,73 milliards (150 millions en France). Le fait que le site soit pensé pour les smartphones, ces derniers concernant désormais plus de 55 % du trafic internet, propulse Amazon dans une autre sphère : 110 milliards de chiffre d’affaires. La marketplace américaine, c’est aussi 2,5 millions de vendeurs actifs et plus d’1,4 millions de commandes par jour. 

Comment fonctionne Amazon ? La réponse n’est pas évidente car de nombreuses innovations encadre le fonctionnement propre de l’entreprise américaine, mais nous pouvons aisément nous rapprocher des systèmes mis en place au fil des années en plongeant dans cette fourmilière où se mêle à la fois la volonté de maintenir un entrepôt ultratechnologique et anticiper les tendances et besoins des clients. 

Une organisation logistique qui donne le vertige et dont seul Amazon a le secret. 

4 transformations opérées par la logistique d’Amazon

L’un des grands gagnants du Covid-19 est sans conteste le e-commerce, qui a enregistré des chiffres de fréquentation jamais vus auparavant. Le premier trimestre 2020 illustre parfaitement la tendance avec + 31 % de croissance en seulement 3 mois. 

Amazon, leader du commerce en ligne, a dû affronter cette vague inattendue et semble même avoir profité du contexte. Il est alors intéressant de s’arrêter sur le fonctionnement de son modèle d’approvisionnement pour en tirer des enseignements applicables. Un effet “Amazon” qui se répercute sur l’ensemble des acteurs du secteur. 

  1. Une distribution en continu

Les clients sont habitués à l’instantanéité d’Internet. Les livraisons ont vocation à être toujours plus rapides afin de garantir la satisfaction client. Il faut également assurer la possibilité d’acheter 24h/24, peu importe le pays dans lequel se trouve le consommateur. Le système doit permettre de commander immédiatement et d’être livré le jour même ou le lendemain. C’est en tout cas la promesse du géant américain, imitée par la majorité des entreprises. Une norme que l’on doit à Amazon et dont les clients ne souhaitent plus se passer.

2. Une fonction management qui prend de l’ampleur

Il est évident que pour livrer des commandes rapidement, la gestion de la chaîne logistique doit être à la hauteur. Amazon a embauché plus de 400 000 nouveaux collaborateurs sur la seule année 2020. Le recrutement est un maillon essentiel pour faire fonctionner l’ensemble, mais il ne suffit pas. Avec un approvisionnement qui s’automatise et se digitalise, la formation des employés est indispensable, pour ce qui est de la préparation des commandes à la gestion des stocks. Le Supply Chain Management atténue la complexité préexistante pour répondre à des besoins urgents et peu prédictibles. 

3. Une automatisation qui s’accélère

Sans surprise, Amazon nous démontre toute l’importance d’automatiser sa chaîne logistique. Un élément de performance essentiel pour compter à l’ère du commerce 2.0. L’automatisation permet non seulement d’augmenter la productivité avec un nombre de commandes traitées plus élevé, mais aussi de réduire les erreurs sur la chaîne d’approvisionnement grâce à une assistance des machines et à un contrôle en temps réel des mouvements de stocks/matériels/hommes. 

4. L’augmentation des espaces de stockage 

Pour éviter les ruptures de stocks ou prévenir l’arrêt de production, les entreprises vont devoir entreposer davantage. En Europe, c’est une augmentation de près de 8,6 millions de m² prévue entre 2021 et 2025. L’explosion du nombre de commandes en ligne et la diversification des catalogues de marque multiplient les besoins en espace sans commune mesure comparé aux années précédentes. 

Il faudra également compter des entrepôts entiers consacrés aux retours clients. Dans l’habillement par exemple, ces entrepôts représentent 20 % de la totalité de l’espace. Un chiffre qui pousse les professionnels du secteur à repenser leur site.

De la crise sanitaire à l’usage grandissant des smartphones, en passant par la démocratisation des achats sur internet, Amazon appartient au club très fermé des entreprises mondiales capables d’absorber un volume de commandes important. 

La logistique Amazon n’est pas à copier trait pour trait, car chaque entreprise à un modèle qui lui est propre et des problématiques spécifiques à son marché. Mais on peut largement s’inspirer de ce modèle qui a traversé déjà plus de 20 années et qui se réinvente au rythme des nouvelles tendances en matière d’économie.

Amazon a réussi à intégrer une stratégie omnicanale qui allie à la fois la performance et la satisfaction client. Une conception innovante qui permet d’envisager quels seront les changements à venir et le modèle applicable dans le Supply Chain Management de demain

Ces problèmes logistiques que va régler la Supply Chain 4.0

On vous conseille gratuitement

Afin de vous permettre de mesurer la simplicité d’installation et la facilité de prise en main, nous réalisons une démonstration de nos applications sur votre système avec vos données.